Bernard crosnier

Coordonnées Mairie

Mairie d'Ayguesvives 

Place du Fort 

31450 Ayguesvives

 

Tel : 05 61 81 92 57

Fax : 05 61 81 34 34

mairie.ayguesvives31@wanadoo.fr

Nous Contacter

Un défibrilateur à Ayguesvives

 

 

 

 

 

 

 

Un défibrillateur automatique est installé à l'entrée du gymnase

Accessible au public en cas d’urgence.

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Zoom sur : Bernard Crosnier, prof solidaire

45 ans de bénévolat dans les domaines associatifs, caritatifs et de solidarité internationale... et un esprit toujours aussi solidaire !

De sa Bretagne natale à Ayguesvives depuis 1977

Voilà 40 ans que Bernie, comme l'appellent ses proches, habite Ayguesvives. Marié, deux enfants, cet enseignant chercheur de l'INSA, aujourd'hui retraité (mais pas inactif !) a toujours réussi à concilier vie professionnelle et vie associative.

Très vite, il s’est investi à Ayguesvives : président de la MJC, fondateur du club de badminton (encore existant aujourd’hui),  trésorier du club de skateboard (ASC), il s’est aussi intéressé aux oeuvres caritatives : Restos du cœur, pôle humanitaire Sénégal à l'INSA et plus récemment alphabétisation des réfugiés….

En route pour la solidarité internationale en Casamance au Sénégal

Membre de l'ONG Teranga, basée à Ziguinchor (Sénégal) depuis 2008, Bernie intègre rapidement le pôle éducation mais aussi le pôle santé étroitement lié. Encore actif lorsqu’il décide de s’y investir, Bernard suit les projets depuis la France. Il fait son premier voyage en Casamance en 2012, une mission de 6 semaines pour travailler à la reconstruction de crèches, d'écoles, d'orphelinats, de maternités, de garderies, de postes de santé...

Il décide alors de déployer toute son énergie en Casamance, dans cette région du monde, détruite par 32 ans de conflits armé. Il ne souhaitait pas s’éparpiller et désirait tisser des liens. Plus que des liens, il a maintenant de vrais amis là-bas.

Cependant, l’humanitaire a un coût … qu’à cela ne tienne, bernie devient correcteur pour l’école polytechnique  à Paris durant plusieurs semaines. Cet apport financier lui paye ses missions !

Des journées bien remplies !

Voilà un emploi du temps typique lrs des missions en Casamence :

  • 9h17h : Cours d'Anglais bénévole aux étudiants en Master II de l'Université ASSANE SECK, pôle LEA (Langues Etrangères Appliquées) en tant que professeur invité ;
  • 17h30-21h :Cours d'alphabétisation avec l'association Futur au Présent pour aider les éducateurs sur place à l'alphabétisation d'un groupe de 30 enfants.
  • Et le week-end…. en guise de repos, Bernard  rend visite à des établissements financés par l'association Planète écoles afin de rendre compte des projets en cours (lycées, collèges, écoles, centres de formation) et de la bonne utilisation des fonds donnés. 

La solidarité internationale... une préoccupation loin de chez nous ?

Lors de ces missions, il est important d'avoir les bonnes pratiques, il ne s'agit pas d'être dans l'assistanat mais plutôt dans le partage et l'échange. C'est pour cela que Bernard s'est rapproché du Service Solidarité Internationale du Sicoval, fort d'une riche expérience depuis 2004, et participe à tous les colloques de « Midi-Pyrénées Coop Dev » aujourd'hui renommé « Occitanie Coopération », il est membre du groupe de travail « Agir au Sénégal ».

 

Quel bilan ?

Quel bilan ? Bernie est toujours en action et ne regarde pas derrière. En revanche, il peut affirmer qu’il est content de ses choix de vie, que via ses actions, il travaille beaucoup avec les jeunes et aime cette idée de former des futurs citoyens.

Cet échange permanent avec la jeunesse lui apporte enthousiasme, énergie, patience, ouverture d’esprit  et donc  remise en question : «  ils m’apportent beaucoup plus que moi je ne leur apporte ! »

 

Et demain ?...

… que du bonheur car cette année, pour la première fois, son épouse Elisabeth, nouvelle  retraitée, s'apprête à l’accompagner !

Il veut également continuer à s'investir auprès du club de skate et surtout aider les jeunes dans leurs projets quels qu'ils soient, transmettre cet état d'esprit d'humilité et de modestie, et surtout cette idée de seconde chance, que ce soit aux jeunes sénégalais, français ou réfugiés !

« Jeunes, ne baissez jamais les bras, ne lâchez rien, soyez bienveillants et positifs dans la vie et vivez vos passions ! »

Quand on demande à Bernard  quelles qualités il faut pour s’engager dans l’humanitaire, il répond : bienveillance et surtout respect…

Respect à vous M. Crosnier !

Pour en savoir plus:

Teranga : http://ongteranga.free.fr/

Futur au Présent http://www.futuraupresent.com/

Planète Ecoles http://www.planete-ecoles.com/

Occitanie Coopération http://www.oc-cooperation.org/

Coopération et Solidarité Internationale du Sicoval http://www.sicoval.fr/fr/nous-connaitre/l-agglo-et-le-developpement-durable/cooperation-et-solidarite-internationales.html