L'Eglise Gothique du pastel

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

L'église Gothique du pastel

L’église Saint-Saturnin d’Ayguesvives est un édifice gothique daté de l’an 1500. longue de 20m, elle est construite tout en briques, avec une nef à quatre travées, des chapelles latérales, une abside à cinq pans, une voûte d’ogives chanfreinées retombant sur pilastres, des contreforts à ressauts. Son chevet est orienté vers l’Est, comme ils le sont traditionnellement tous. Le mur campanaire, clocher-pignon, s ’élève sur la façade Ouest. Elle est très représentative du style des églises gothiques du Lauragais construites à la période de l’âge d’or du pastel.

L’église gothique du pastel (construction de 1500 à 1520)

Contrairement à certaines région, en Haute-Garonne les édifices religieux se présentent sous des aspects dissemblables. Dans le Lauragais, la façade est, le plus souvent, constituée par un clocher-mur percé de baies campanaires, qui protège la toiture des pluies venant de l’Ouest, et permet une façade décorative. La tour de style toulousain, octogonale avec des baies en plein cintre lorsqu’elles sont romanes, en mitre lorsqu’elles sont ogivales, est aussi répandue.

 

Les « prieurs d’Ayguesvives »

A sa création, la paroisse d’Ayguesvives fonctionne sous l’administration ecclésiale de Montgiscard. L’église d’Ayguesvives n’est qu’un prieuré. Des noms apparaissent dans quelques rares documents historiques: En 1514, Pierre Palharet est « prieur d’Ayguesvives ». En 1536, Pierre Palharet devient chanoine et le prieur est alors Antoine de Bon. En 1570, les huguenots pillent et détruise l’église, il ne reste que les murailles. Après reconstruction, un nouveau prieur s’installe, Monsieur Durand, chanoine de Saint-Etienne, âgé de 25 ou 26 ans.

  

                                                                                                                                        Retour